Menu

Sans pression, le curé s’achetait de la drogue avec l’argent de la quête

Cette histoire assez insolite se déroule dans la ville de l’Eure. Un ancien prêtre aurait détourné plus de 100 000 euros au diocèse. Ce vendredi, il est alors condamné à payer une amende de 15.000 euros pour ce détournement d’argent.

Selon les relevés de sa carte bancaire, cet argent qu’il a pris aurait servi à des dépenses absurdes : achat de maroquinerie, de bijoux, de nuitées dans les chambres d’hôtel à Paris et, le plus étonnant encore, des piercings et de la drogue. Et même si le prêtre était censé vivre dans la pauvreté et le dénuement, cela ne l’a tout de même pas empêché de vivre une vie cachée, avec même de la culture de cannabis dans son propre jardin, grâce aux graines de cannabis qu’il a acheté chez des professionnels en la matière. Le curé avait même expliqué à l’audience durant son jugement les conditions de cet achat : en toute discrétion et par le biais d’un site internet.

curéLe père Michel, a été longtemps le curé de Thiberville, mais comme il était en conflit avec son évêque, ce dernier n’a pas pu assister à son jugement. Et forte heureusement, car les accusations que l’on a faites à ce prêtre n’étaient pas du tout commodes. En effet, suite à une plainte de l’évêché, les enquêteurs avaient trouvé près de 116.000 euros sur les 11 comptes bancaires du prêtre qui ne touchait en principe que 900 euros par mois, et pas plus.

Les faits sont les suivants : entre 2006 et 2008, ce curé n’avait pas remis au diocèse la somme d’argent versé par les fidèles lors des messes, des enterrements ou même des baptêmes. Le total étant de 100.000 euros.

Face à cette situation, le prêtre a été contraint de quitter Thiberville, même s’il a été soutenu par les paroissiens. Aujourd’hui, il est recteur de l’église du Planquay, près de Bernay.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Les compteurs

  • 1109 Jeux
  • 15 Commentaires
  • 0 fans

Vidéo du jour

Photos Flickr

Commentaires récents